Une fusion assassine

Ctrl + molette pour ajuster le texte à votre vue
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir et qu'on veut vous cacher !...


sur une fusion annoncée...

"Création et organisation d'une commune nouvelle", voilà bien ce qui est annoncé officiellement et déjà prévu : "on" nous parle d'une fusion -pardon, d'un regroupement (mais qui s'apparente, de fait, à une fusion)- avec Château l'Évêque et Chancelade quand le simple bon sens aurait pu nous associer avec Mensignac et Annesse-et-Beaulieu...
Mais le bon sens et la politique ne vont pas de pair semble-t-il...
La fusion des petites communes semble inéluctable... Le bon sens, c'est de rassembler des communes équivalentes en terme de population, de taux d'imposition, de milieu géographique, de voies de communication, d'équipement, d'histoire...

  
  

La politique, c'est quand un gros avale un petit qui y perdra son pouvoir, son école, ses quelques équipements, ses associations sous l'effet de l'attraction vers un centre, en l'occurence Chancelade.
Et, bien sûr, bouclons l'affaire très vite, avant la fin 2018, et sans concertation avec la population.
Des fois qu'elle ne serait pas d'accord... Vous avez dit "dictature" ?

"Les voix dissidentes s'expriment fortement sur nos communes mais la grande majorité de nos administrés ne s'intéresse pas à la question de la fusion" (note de la COOPRO du 15 février 2018, instance décisionnelle qui rassemble les représentants des Conseils municipaux concernés, M. Le Pape et M. Gomez pour notre commune)
Et bien non, LES CHAPELOIS SE RÉVEILLENT : le budget de fonctionnement 2017 est sain, il n'y a aucun avantage à fusionner avec Chancelade, pourquoi voudriez-vous payer plus d'impôts et risquer notre école, nos associations, notre vie rurale peut-être, dans une fusion qu'on a voulu nous cacher et réaliser dans la précipitation et sans l'ombre d'une concertation citoyenne ?...

Les fossoyeurs sont à l'œuvre, La Chapelle Gonaguet est en danger !
Réagissez !

Faites mentir l'adage :
"le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

   
Quelques précisions
quant au projet municipal...
 
Compte rendu de la réunion publique
du 21 mars 2018
(Collectif contre la fusion)